Et si c'était vrai...

Pour nos pongistes, le rêve continue. Après Jeumont et le Nord c’est un nouveau déplacement qui leur était proposé, ce samedi, avec la région parisienne, et Alfort.

Co-leaders avec nos joueurs, les Alfortais ont donné du fil à retordre à nos joueurs qui sont passés par tous les états. De la confiance (4/1 à l’issue des 5 premières parties), à l’explosion de joie en passant par l’inquiétude après la perte d’un double (4/5) et un second en grande difficulté, mené 2 sets à 1 et 10 à 7. Mais il est écrit que, lors de cette première phase, tout nous souriait.

Revenus à 5/5, nos joueurs ne vont rien lâcher pour mener ensuite 7/6. Tout allait donc se jouer dans la dernière partie entre Aurélien Pasquette et un classé 1950 ! Porté par ses coéquipiers et ses 4 supporters, après un départ laborieux (défaite du 1er set), Aurélien, du haut de ses 13 ans, va déjouer les pronostics et remporter son match en 4 sets après avoir été mené 6 à 2 au 4e set. La délivrance et un grand cri au bout de 4 heures de jeu... cardiaques s'abstenir car il y eut tant de renversements de situation...  

«  Ce qui nous arrive est inouï. Tout nous sourit. Pourvu que ça dure jusqu’à ce 9 décembre où l’équipe accueillera Lille métropole  Un adversaire à ne pas négliger qui a bien failli faire mordre la poussière à Clamart, ce samedi (défaite 8/6)». On espère que le public viendra nous encourager. La montée en Nationale 2 passe obligatoirement par un succès.


Commentaires

Connectez-vous pour pouvoir participer aux commentaires.